• 28 JAN 20
    • 0

    Appel à communications – colloque « Visualiser les origines de la vie »

    aac_vov

     

    APPEL A COMMUNICATIONS

     

    Conférence internationale organisée par Charlotte Bigg (CNRS, CAK), Elsa De Smet (IRIS-OCAV PSL, CAK) et Barbara Turquier (La Fémis).

    Thématique

    Dans toutes les sociétés, les origines de la vie, et en particulier celles de l’humanité, sont au coeur de réflexions morales, philosophiques ou religieuses. Depuis l’émergence des sciences, elles font également l’objet d’investigations empiriques, de la chimie à la biologie et de la géologie à l’astrophysique et s’étendent à l’étude de la vie dans l’univers sous toutes ses formes depuis la naissance de l’exobiologie : recherche d’une vie primitive, voire même de vies extraterrestres, d’exoplanètes susceptibles d’accueillir des formes de vie. La culture visuelle qu’une si vaste question a générée doit encore être mise au jour, analysée et circonscrite.

    Dans le cadre de l’Initiative de recherche interdisciplinaire et stratégique Origines et conditions d’apparition de la vie de l’université PSL, ce colloque international cherchera à interroger la place que tient l’image dans ce champ et les différentes identités et fonctions qu’elle peut prendre entre cultures scientifiques et cultures vernaculaires sur une période qui s’étend du XIXe au XXIe siècles. Il s’agira d’abord d’examiner la place du visuel et des technologies associées dans les pratiques scientifiques qui sont impliquées dans la recherche sur les origines et conditions d’apparition de la vie. Quels artifices visuels sont employés pour décrire des phénomènes souvent à la limite de la visibilité, comme le passage de l’inorganique à l’organique ou les exoplanètes ? Comment les recherches sur des objets extraterrestres ont-elles recours à des conceptualisations et visualisations de formes de vies terrestres ? Comment les analogies, les scenarii, les modélisations sont-ils visualisés dans différentes disciplines scientifiques pour appréhender ces processus vitaux ou proto-vitaux ?

    Le rôle de la fiction et de l’imaginaire seront également examinés en filigrane, ainsi que les différentes formes que peuvent prendre les circulations, les échanges et les relations qu’entretiennent cultures scientifiques et cultures populaires, y compris dans les pratiques artistiques et l’usage des techniques de captation visuelle, telles que la photographie ou le cinéma. Par quels moyens visuels les recherches scientifiques sur les origines de la vie, de la chimie des colloïdes aux exoplanètes, ont-elles été vulgarisées, appropriées et interprétées dans les milieux non savants ? Comment s’y inventent de nouveaux modèles de représentations ? Inversement, comment les visuels populaires s’intègrent-ils dans le travail scientifique, du choix des objets de recherche aux conditions de leur communication ? Certains arts visuels entretiennent des liens tout particuliers avec la culture scientifique –rapprochement permis par la combinaison possible de techniques de prise de vue et d’outils d’observation scientifique (télescope, microscope…). Quelle histoire peut-on dès lors tracer de l’usage des techniques de captation visuelle dans l’investigation scientifique sur les origines et conditions d’apparition de la vie ? Comment les recherches scientifiques sur l’apparition de la vie plus spécifiquement ont-pu elles être un support de renouvellement des formes et de construction de savoirs ? En considérant le savoir et sa représentation visuelle comme deux parties liées entre elles et nécessaires l’une à l’autre, ce colloque a pour objectif d’étudier la composante culturelle d’un sujet scientifique devenu majeur dans le monde occidental. Il offre aussi un ensemble de cas limites pour mettre l’image à l’épreuve de la science contemporaine et étudier son pouvoir, son rôle et ses modalités d’existence.

    Modalités

    Cet appel est ouvert aux historiens des sciences, des techniques et des médias, aux historiens de l’art ou du cinéma, aux spécialistes des cultures visuelles autant qu’aux professionnels de l’imagerie scientifique intéressés par la dimension culturelle du sujet. Les communications attendues devront porter sur les moyens mis à l’oeuvre pour visualiser les origines de la vie dans le champ scientifique autant que vernaculaire, dans une perspective large comprenant l’histoire / anthropologie culturelle, théorie de l’image, ou encore l’histoire et l’étude contemporaine de la communication scientifique.

    Le colloque se tiendra les 2 et 3 juin 2020 à La Fémis et à l’Observatoire de Paris PSL.

    Les propositions de communication (200 mots) accompagnées de courtes notices biographiques (200 mots) sont attendues avant le 28 février 2020 et peuvent être adressées à b.turquier@femis.fr, elsa.desmet@ehess.fr et charlotte.bigg@cnrs.fr.

    Télécharger l’appel à communications

    logo_vov

    Leave a reply →
collegecurieensespcifemissocial